Les visiteurs reviendrons ils de nouveau dans les salons ?

Si les salons ouvrent, viendront-ils?

Enigma Research a interrogé 2 000 participants à des événements en direct pour évaluer leur volonté de revenir à de grands rassemblements – et dans quelles circonstances. Voici 10 faits saillants qui parlent directement aux salons et conférences.

Enigma Research, avec le soutien de Exhibitor Media Group, a interrogé 2 000 participants à des événements concernant leurs attentes concernant le retour à des événements en direct. Tous les répondants au sondage ont assisté à une certaine forme d’événement en direct (par exemple, une foire commerciale, un événement sportif, un festival, etc.) au cours des 24 derniers mois. Bien que l’enquête ait couvert 10 segments d’événements en direct différents, nous nous sommes concentrés uniquement sur les réponses de ceux du secteur des salons professionnels et des événements d’entreprise et avons résumé nos 10 principales conclusions.

1. Pour un nombre écrasant de spectateurs (94 pour cent) les salons et événements leurs manquent beaucoup ou tout le moins quelque peu. Lorsqu’on leur a demandé quels aspects des événements en direct leur manquaient le plus, 86% des participants ont mentionné les divertissements et les activités en direct, 55% ont mentionné les contacts et 32% ont déclaré des séminaires ou des séances éducatives en direct.

2. Environ les trois quarts des répondants indiquent qu’ils sont extrêmement ou très susceptibles de retourner aux événements une fois que les grands rassemblements reprendront. D’un autre côté, un faible nombre soit 10% des répondants déclarent qu’ils ne sont pas très susceptibles ou pas du tout susceptibles de revenir aux événements.

3. Alors que plus du tiers (36%) des participants ont déclaré qu’ils étaient prêts à retourner immédiatement au salon, la plupart indiquent qu’ils retarderont leur retour. Près du quart (23%) déclarent qu’ils le feraient dans les quatre premières semaines de la reprise des salons, et 30% ont déclaré qu’ils attendraient entre un et six mois.

4. Les précautions de sécurité adoptées par la gestion des spectacles et des événements affecteront la fréquentation. Alors que l’augmentation du lavage des mains et de l’hygiène et du nettoyage extrêmes sur les sites sont largement jugées nécessaires, les participants sont plus partagés sur les autres mesures de sécurité. Par exemple, 39% des personnes interrogées déclarent qu’elles sont plus susceptibles de participer si tous les participants sont tenus de porter des masques, tandis que 30% ont déclaré que le port d’un masque les rendrait moins susceptibles d’y assister. Fait intéressant, 48% sont plus susceptibles de participer si tous les travailleurs de l’événement doivent porter des masques, alors que seulement 18% seraient moins susceptibles. Les mesures de distanciation sociale appliquées sur place font en sorte que 44% des participants sont plus susceptibles de participer et 24% moins.

5. Des mesures de sécurité plus étendues, telles que des analyses de température et une documentation sans virus, divisent également les spectateurs. Les contrôles de température requis avant l’entrée sont favorables à 39% des répondants, mais 21% indiquent qu’ils seraient moins susceptibles d’assister à un événement avec une telle politique. Et 26% ont déclaré qu’ils seraient plus susceptibles d’assister à un événement qui obligerait les participants à fournir un document attestant qu’ils sont exempts de virus, tandis que 36% déclarent qu’ils seraient moins susceptibles d’y assister.

6. L’enquête a révélé que 68% des participants à des foires commerciales et à des conférences seraient extrêmement ou très susceptibles de se rendre dans une autre ville pour un événement. Un autre 18% sont quelque peu susceptibles de voyager, et 14% ne sont pas très ou pas du tout susceptibles de voyager.

7. Près des trois quarts (74%) des personnes interrogées pensent que des alternatives telles que la diffusion en direct ou des expériences virtuelles sont de mauvais substituts aux événements en direct, tandis que 16% trouvent ces alternatives utiles.

8. Lorsqu’on leur demande dans quelle mesure les participants trouvent les événements virtuels pour les conférences d’affaires ou les salons professionnels attrayants, les chiffres changent un peu. Seuls 14% trouvent les conférences ou salons commerciaux virtuels très attrayants; 38 les trouvent quelque peu attrayants; et 48% les trouvent peu attrayants.

9. Les participants aux foires commerciales et aux conférences ne s’entendent pas sur la question de savoir si les gouvernements devraient soutenir financièrement les événements en direct pour les aider à reprendre le plus rapidement possible. Parmi les personnes interrogées, 40% pensent que les gouvernements devraient aider, tandis que 36% ni sont pas favorable.

10. L’enquête a révélé qu’un vaccin COVID-19 n’est pas obligatoire pour que la plupart des participants reprennent les expositions. La majorité (53%) des participants sont prêts à retourner aux événements avant qu’un vaccin ne soit disponible, mais près d’un cinquième (17%) éviteront les événements en direct jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin.

Et vous, viendriez vous ?

Téléchargez le rapport complet ici(version anglaise).

Appelez sans-frais

1-877 906-0661
Xpression Num.Eric